Les premières démarches avant de créer son jardin

Connaître sa terre  et son environnement :
Il est important de maîtriser son environnement, chaque terrain ou parcelle a son micro-climat. Ce micro-climat est dû par ce qui l'entoure, collines, bâtiments, forêt... ou ce qui est dessus, maison, hangar, bassin, arbres, haies... .
Mais il y aussi les industries, les élevages, les cultures, les voisins...
Il faut tenir compte de tous ces éléments pour pouvoir avoir une vie agréable pour et avec son jardin et une vie harmonieuse avec ses voisins.
Les dénivelés :
Un terrain plus il est grand, plus il y a des différences de niveaux, on va avoir des cuvettes, des pentes. Une cuvette est endroit ou il y aura stagnation d'eau sur des périodes plus ou moins longues, donc un milieu humide. Généralement dans ce type de zone on observe une couche arable plus importante, mais pour inconvénient, la terre peut être asphyxié et tassée.
Une pente va sécher plus vite et, en fonction de sa couverture, la surface aura subit une érosion qui va entraîner une diminution de la couche arable.
La nature du sol :
La nature du sol va dépendre de son lieu géographique, de son altitude, de son histoire, de son environnement, de sa vie (culture ou élevage intensif)...
Une analyse de sol peut se faire en regardant se qui y pousse, c'est l'étude du sol par les plantes bio-indicatrices
Son exposition :
Un terrain horizontal ne va pas recevoir le rayonnement solaire de la même façon que si il est en pente et si en plus il est exposé plein nord.
Il est donc important de définir tout ces micro-ensoleillements.
Comment on circule et quels sont les points visuels majeurs :
Soit la maison est déjà construite, soit il faut choisir son emplacement avant de la faire construire. Il faut également réfléchir au jardin que l'on veut, un jardin potager, une belle terrasse, une piscine, un cours de tennis...
Ensuite, il faut prendre son temps, avec le plan cadastral et des crayons de couleur , et de marquer tout ce que l'on à étudier sur son terrain. L'idéal est d'avoir plusieurs calques.
Sur le premier calque :
On va noter tout ce qui entoure votre patrimoine, bâtiments, forêts, élevage... La topographie du terrain, les chemins existants, l'emplacement de votre patrimoine immobilier.
Sur le deuxième calque :
Celui-ci va définir les zones en fonction du premier calque, les zones polluées (chimique ou sonore), les vents dominants, les micro-climats, durée de l'ensoleillement.
Sur le troisième calque :
Il va représenter votre patrimoine vert. On définira les zones de culture (potager, verger...) les zone de détente (terrasse, véranda, pergola, barbecue ...), les zones de sport (tennis, piscine, mini golf...), les zones sauvages (étang, forêt...), les zones animalières (ruchers, poulailler, clapier à lapin, brebis, mouton...), vos plantations (haies, fruitier, fournisseur de bois pour l'outillage (noisetier, osier...) bois de chauffage , arbre pour le BRF (acacia, cercis, bouleau...) qui vont être taillé tous les deux ou trois ans en recépage.
Le temps que l’on dispose ou les moyens financiers :
Un jardin demande du temps pour son entretien , il est donc important de savoir le temps que l'on dispose ; un jardin demande également des moyens financiers, il faut donc anticiper les dépenses.


Soyez informés dès la publication d'un article